La mallette du dirigeant : En quoi cela consiste ?

L’opération Mallette Du Dirigeant (MDD) est un dispositif mis en place par l’AGEFICE ayant pour but de permettre aux dirigeants d’entreprise de se former et ainsi d’obtenir un gain de compétences sur des sujets liés au développement de leur activité professionnelle.

L’opération s’adresse aux chefs d’entreprise, aux conjoints collaborateurs ou associés, aux dirigeant non-salariés, et aux autoentrepreneurs, ceux-ci doivent être ressortissants de l’Agefice pour en bénéficier.

Depuis plus de vingt ans, H&C CONSEIL s’est positionné comme le partenaire de vos projets de formation. Désormais notre équipe de 65
professionnels, répartis sur toute la France est également à votre
service pour répondre efficacement à vos besoins de création
d’entreprise.

Les moyens de donner vie à vos projets de formation ne manquent pas.
Ensemble aujourd’hui, prenons votre Avenir en main.

H&C CONSEIL
Edouard HABASQUE – Directeur

Objectif :

L’objet de cette opération est de permettre aux Dirigeants d’entreprise de se former, et ainsi d’assurer leur montée en compétences, sur des sujets identifiés comme fondamentaux et prioritaires dans le cadre de l’exercice de leurs activités professionnelles.

  • Cette opération innovante pour l’AGEFICE, s’appuie également sur un principe de délégation de paiement dispensant les Dirigeants d’entreprise de faire l’avance de fonds.

  • L’Opération Mallette s’adresse à l’ensemble des ressortissants de l’AGEFICE y compris aux Chefs d’entreprise installés dans l’année (dès lors que la formation se déroule après leur affiliation à l’URSSAF/RSI et immatriculation au Registre du Commerce et des Sociétés

Thématiques de la « Mallette du Dirigeant »

Module 1 : Utilisation des tableurs, conception de tableaux et graphiques (2j- fondamentaux)
Module 2 : Les fondamentaux de la comptabilité et de l’analyse financière (2j- fondamentaux)
Module 3 : Les essentiels de l’ordinateur, utiliser internet et sa messagerie électronique (2j – fondamentaux)
Module 4 : Digitaliser son entreprise (3j – approfondissements)
Module 5 : Le Web et le E-Commerce, les outils pour améliorer son chiffre d’affaires (3j – approfondissements)
Module 6 : Les fondamentaux du digital et des réseaux sociaux + e-réputation (2j – fondamentaux)
Module 7 : Protection des données personnelles – RGPD (1j – approfondissements)
Module 8 : Fondamentaux du marketing, exploiter une base de données (2j – approfondissements)
Module 9 : Fondamentaux des techniques de vente (4j – fondamentaux)
Module 10 : Stratégie de communication et déclinaison sur le Web (3j – approfondissements)
Module 11 : Recrutement, Intégration, Droit du travail (4j – approfondissements)
Module 12 : Protection sociale de l’entrepreneur et de son conjoint (2j – fondamentaux)
Module 13 : Réinterroger son statut juridique (1j – approfondissements)
Module 14 : Rédiger des contrats en toute assurance (4j – approfondissements)
Module 16 : Maîtriser le fonctionnement de l’autoentreprise (2j – fondamentaux)
Module 17 : Évaluer et faire évoluer son autoentreprise (1j – approfondissements)

Fonctionnement de la MDD

Les stagiaires sont libres de choisir, dans chaque Mallette, un ou plusieurs programmes de formation jusqu’à concurrence de 3 jours de formation maximum pour chaque Mallette.

Ainsi, à titre d’exemple, un Dirigeant d’entreprise peut suivre pour cette année, dans le cadre de l’Opération Mallette : Les fondamentaux de la comptabilité et de l’analyse financière (2j- fondamentaux), Protection des données personnelles – RGPD (1j – approfondissements) pour un total de 3 jours.

Suivi et évaluation

  1. Evaluation en cours de formation sur des cas pratiques et évaluation finale
  2. Attestation de fin de formation
  3. Évaluation à chaud : fiche d’appréciation participant.
  4. Evaluation à froid trois mois après la fin de la formation

Méthodologie et moyens pédagogiques

Notre approche alterne apports théoriques, exercices pratiques et/ou études de cas et des mises en situation simulées utilisant des méthodes d’animation actives et permettant une meilleure compréhension et une appropriation des concepts. Tous les cas pratiques sont adaptés au contexte professionnel.

  • Méthodes interactive basée sur l’échange et le partage favorisant une dynamique de groupe positive et constructive.

  • Feedback sur les mises en situation avec le groupe et évaluation sur la restitution des apports de la formation (comparaison et analyse collective, prise de conscience de nouveaux acquis).

  • Matériel utilisé : vidéo projecteur, diaporama, support de formation, études de cas/exercices pratiques, quiz collectifs, textes réglementaires.

Les modalités de financement de l’Opération MDD

Les formations de l’Opération « Mallette du Dirigeant  » sont financées hors budget annuel des Chefs d’entreprise, ce qui veut dire qu’un même ressortissant peut bénéficier du dispositif habituel de l’AGEFICE à concurrence de son enveloppe annuelle ET des formations de l’Opération « Mallette du Dirigeant ».

 

La délégation de paiement dans le cadre de l’opération Mallette du Dirigeant/Subrogation

Dans le cadre de cette opération, le Conseil d’Administration souhaite faciliter l’accès des Dirigeants et Conjoints collaborateurs, ressortissants de l’AGEFICE, au financement de leurs actions de formation. Dans ce but, la mise en place d’une délégation de paiement peut être demandée par le Chef d’entreprise et acceptée par l’AGEFICE.

Cette délégation de paiement est subordonnée à la réalisation de plusieurs conditions :

  •  Le Chef d’entreprise doit en faire la demande en remplissant le formulaire réservé à cet effet.
  •  Les factures adressées à l’AGEFICE doivent être établies au nom de l’entreprise bénéficiaire, à l’initiative de la demande de financement d’action de formation
  •  L’AGEFICE intervient dans le financement de ces actions, sous réserve de la production de l’ensemble des justificatifs, sur la base du seul coût pédagogique net de taxe et dans la limite des plafonds arrêtés selon les critères applicables aux demandes de financement présentées ;

  • Dans l’hypothèse où les montants facturés nets de taxe dépasseraient ces plafonds, le solde correspondant à la différence entre le montant facturé et le montant financé par l’AGEFICE, reste à la charge du bénéficiaire qui s’engage à en régler le montant sur ses propres deniers ;
  • Dans tous les cas, la TVA facturée par les Organismes de formation ne justifiant pas d’une exonération, reste, conformément à la loi, à la charge du bénéficiaire et de son entreprise.