H&C CONSEIL vous propose de recruter des apprentis(es) et de nous confier leur formation. Forts de 20 années d’expérience en formation professionnelle, nous ajoutons à notre proposition le contrat d’apprentissage.

Quel contrat ? 

Un contrat de travail en CDD ou CDI de 6 à 36 mois, à temps complet, prévoyant une période de formation en alternance, 2 jours de repos par semaine (consécutifs pour les mineurs), 5 semaines de congés par an et 5 jours de préparation aux examens.

Quelle alternance ?

5 jours de formation par mois en moyenne, entrée et sortie permanente.

Quel temps de formation ?

25% minimum du temps de travail.

Quel objectif ?

  • CAP Restauration / Bac pro cuisine et/ou Bac pro commercialisation et service en restauration (Diplôme Education Nationale).
  • Mention Complémentaire Employé(e) de Bar (Diplôme Education Nationale).
  • Mention Complémentaire Sommellerie (Diplôme Education Nationale).
  • Titre Professionnel (Diplôme Ministère du Travail).

Quelle sanction ?

Examen face à un jury , théorique et pratique, sur convocation.

Quelles contraintes ?

Etre à jour des cotisations légales. Désigner un tuteur pédagogique (détenteur du Permis de Former pour le secteur HCR) pouvant démontrer de 2 années d’expérience professionnelle et un diplôme de niveau égal ou supérieur au diplôme préparé par l’apprenti ou 3 années d’expérience démontrable dans le métier.

Pourquoi H&C Conseil ?

Une aide au recrutement et à la mise en place du dossier administratif. Un suivi et un accompagnement par un formateur référent. Des évaluations régulières et une préparation spécifique aux examens. Des formateurs issus de la profession et expérimentés.

Pour quel public ?

  • Agé de 15 ans révolus ayant terminé la classe de 3e.
  • De 16 à 30 ans, tout niveau de formation confondu.
  • Tout public ayant une Reconnaissance de Travailleur Handicapé.
  • Demandeur d’emploi en création ou reprise d’entreprise pour laquelle le diplôme est exigé. Sportif professionnel en reconversion

Quelles aides pour l’employeur ?

Pour toute entreprise de moins de 250 salariés aide unique :

  • Pour la 1° année d’exécution du contrat d’apprentissage : 4125 euros ;
  • Pour la 2° année : 2000 euros maximum ;
  • Pour la 3° année : 1200 euros maximum.

Cette aide est versée par l’Agence de Services et de Paiement (ASP) avant de payer l’apprenti et chaque mois à condition que la DSN soit correctement remplie.

Elle cesse d’être due en cas de rupture anticipée du contrat d’apprentissage (dès le mois suivant) ou en cas de suspension non rémunérée du contrat de travail.

Quelles cotisations ?

• Exonération de la totalité des cotisations salariales d’origine légale et conventionnelle dues au titre des salaires versés à l’apprenti dans la limite de 79 % du Smic soit 1 202 € (aucune cotisation salariale n’est due et l’apprenti est également exonéré de la CSG-CRDS).

L’employeur bénéficie de la nouvelle réduction généralisée des charges patronales applicable à tous les salariés du secteur privé sur le salaire brut jusqu’à 1,6 du SMIC en vigueur.

Quel rémunération ?

L’apprenti perçoit une rémunération déterminée en pourcentage du SMIC en fonction de son âge et du cycle de formation. La rémunération peut être supérieure au SMIC selon les accords de branches ou la convention collective de l’entreprise.

Quelle direction ?